• Facebook - Gris Cercle
  • Instagram - Black Circle
  • Instagram - Gris Cercle

Copyright © 2018-2019 | Weetec

VOICI BLUESBIKEGIRL

Née avec l’arrivée du rock & roll en France, Sandra N. Gillard s’amuse à dire qu’elle ne doit pas être terrienne. Bikeuse totalement aérienne et passionnée, ado elle voulait devenir mécano sur moto. Mais le veto parental y coupe court, elle travaillera plus de 10 ans dans le monde du voyage. Elle s’évade dans sa vision du monde à 360°. Elle rêve d’habiter une cabane perchée dans un arbre, de voler, d’être pilote… de moto, de bi-plan. L’Afrique est son continent de prédilection, l’air et l’eau ses éléments. Elle les raconte sur pellicule Kodak ou Ilford.

A 21 ans, elle rêve d’un bicylindre Ducati, mais Olivier lui fera « kicker » une Honda NSR 125. Elle roule en 4 saisons. Deux ans plus tard, elle ride avec une Honda VFR 750. Après la naissance de ses enfants Dany et Maeva, en 1996 et 1998, une Ducati Monster 696 prend une place spéciale. Dans sa vie particulière, de ses deux-roues Sandra dira : « You're The First, The Last, My Everything ».

Elle fait la connaissance de son mentor photographique, Claude B. Tenot. Motard lui aussi, elle découvre dans le garage de son père une Norton 750 de 1973.  Avec un voisami mécano, Pascal, elle restaure cette machine mythique pendant 17 mois. Enfin, elle fait de la mécanique. Un reportage photographique de cette renaissance sera le point de départ de la fusion de ses deux passions et moyens d’expression, la moto et la photo.

Reste que, à parcourir le net et les expos, Sandra découvre la magie des motos anglaises. Une Triumph Speed Triple 1050 entre en scène. Il suffit d’un mail pour ouvrir la porte d’un repère normand tenu par un orfèvre des légendaires Vincent Motorcycles, Patrick Godet. 

Eté 2013, Sandra pilote pour la première fois une Egli Vincent Godet 1330 en Normandie, à l’occasion d’un shooting photos. Suivront d'autres aventures, qui lui permettront de rider et de photographier les plus belles motos du monde, de Normandie aux Everglades, en passant par Carentan et le Jura, sans oublier le Kent (dans un Precision) et par deux fois le TT Manx de l'Isle of Man. 

Fin 2014, une nouvelle rencontre scellera une grande amitié avec Fritz Egli, pilote et constructeur de cadres mythiques.

2018, une guêpe prend vie et vient agrandir la famille… une Triumph Daytona 955i au look unique.​ Le sieur Godet et "ses gars" y déposeront une empreinte indélébile, avant que le joallier des Vincent ne tire sa révérence, le 27 novembre 2018... Ride in peace Mon Sorcier...

And now, on the road !

Publications

Quelques-unes de mes images dans...

British Café Racers (2016)
Auteur : Ueli Cloesen
Editeur : Veloce Publishing

Vincent Motorcycles
The Untold Story Since 1946 (2016)
Auteur : Philippe Guyony
Préface : Fritz W. Egli
Editeur : Veloce Publishing